Du côté des experts

Conception d’un système linéaire multi-axes : quelles étapes ?

Posted by on 22 novembre 2017 at 9:19

La conception d’un système linéaire multi-axes passe par différentes étapes : de l’étude des besoins au dimensionnement du système en passant par le choix du type de guidage, découvrez les étapes incontournables qui permettent à nos ingénieurs de dimensionner un système linéaire sur mesure. Dans cet article, prenons l’exemple d’un palettiseur 3 axes manipulant des cartons de produits cosmétiques.

Longévité des axes linéaires : ne négligez pas le facteur accélération !

Posted by on 22 juin 2017 at 10:29

Lorsqu’il s’intéresse à la durée de vie d’un mouvement linéaire sous l’angle de la cinématique, le concepteur aura souvent tendance à se focaliser sur la vitesse maximale de l’équipement. Or, il importe de rappeler que de fortes accélérations transitoires, dues à des vibrations ou à des chocs, peuvent également avoir des effets extrêmement néfastes pour la longévité des éléments de guidage.

Comment protéger ses axes linéaires contre les crashs ?

Posted by on 15 juin 2017 at 9:00

Comment savez-vous que votre axe linéaire est arrivé en fin de vie ? Parce que le chariot finit droit dans le mur. C’est en tout cas ce que dit l’adage bien connu des ingénieurs. Mais trêve de plaisanterie, car les crashs n’ont pas de quoi faire rire, comment s’en prémunir ?

Pourquoi le robot cartésien a toute sa place dans la robotique industrielle

Posted by on 31 mars 2017 at 9:00

Dans le domaine de la robotisation, différentes architectures ont été imaginées pour reproduire au mieux les mouvements complexes des gestes humains. À l’heure actuelle, il existe ainsi 4 grandes familles de robots : le robot polyarticulé (ou polaire), composé de 6 axes rotatifs, qui reste le plus utilisé avec environ 80 % du marché ; le robot scara, qui dispose de 4 degrés de liberté ; le robot delta (ou araignée) et le robot cartésien (ou linéaire).

Maintenance des systèmes d’emballage : les principaux enjeux

Posted by on 9 février 2017 at 12:01

Dans le secteur de l’emballage, les machines sont fortement sollicitées, souvent soumises à des cadences particulièrement soutenues. Pour des raisons évidentes de rentabilité, la disponibilité du matériel doit être maximale, et il est important de limiter la durée des interventions techniques. Dès la conception d’un équipement, cela implique de penser à faciliter sa future maintenance. L’intégration d’unités linéaires dans les systèmes de guidage apporte une réponse tout à fait appropriée : ce sont des composants facilement stockables et interchangeables, qui ramènent les temps d’arrêt à leur strict minimum.